COUPE DE FRANCE: RALLYE DU CIGALOIS

C’est traditionnellement le rallye phare du Team Chazel, puisqu’il se situe à Saint-Hippolyte-du-Fort, là même où se situent les ateliers Chazel Technologie Course. Normal donc que le Team soit particulièrement bien représenté. C’est encore le cas cette année, avec plus de dix voitures au départ !

Janel : « Spectacle et plaisir… »

Pascal Janel, qui arrive au terme de l’apprentissage de sa BMW série 1, pourrait être l’un des prétendants au podium. « Le Cigalois, c’est un rallye que l’on aime bien. Ce n’est pas là que l’on a eu les meilleurs résultats jusqu’à présent, mais on apprécie énormément cette épreuve proche de chez nous… C’est un rallye très sympa. Au Gard, la voiture a très bien marché, on n’est donc particulièrement optimistes pour ce rallye. Je commence a bien maîtriser l’auto et à prendre vraiment du plaisir. Maintenant, je peux vraiment me lâcher, sans appréhension. L’auto commence à faire preuve de sa fiabilité, et c’est vraiment important. Même si je garde à l’esprit le côté compétiteur, je recherche désormais avant tout le plaisir, très facile à trouver avec une propulsion. Mon ambition est de briller dans ma catégorie, tout en privilégiant l’attaque généreuse, synonyme de spectacle et de plaisir égoïste… »

Bousquet : « Je viens détendu… »

Ce sont quatre 208 R2 Chazel qui seront au départ, pas moins ! Disponibles à la location depuis le début 2016 chez Chazel Technologie Course, les 208 R2 ne seront pas en manque. C’est clairement un succès pour le Team. Pilote de pointe du Team, Sébastien Virazel, après avoir fait des étincelles avec cette auto au Lozère et au Viganais, aura fort à faire dans la classe. Autre pilote rapide qui connaît bien ce rallye, Dorian Nicolas devrait pouvoir faire quelque chose. Débutant en rallye, le pilote alèsien Nicolas Massal sera lui aussi de la fête.

Enfin, l’équipage alsacien Yannick Wendling et Laurent Di Nisi participera au Cigalois, également sur une 208 R2 Chazel. Pour eux, ça sera une séance d’essai grandeur nature, avant leur participation au Tour de Corse WRC : « C’est important pour nous ce rallye, car il va remplacer une séance d’essai traditionnelle. Je pense qu’il est mieux de faire un vrai rallye plutôt qu’une séance de roulage. Je vais donc découvrir l’auto, me la mettre en mains, et me remettre en phase avec mon copilote, car on ne roule pas souvent ensemble avec Laurent. Un régional aurait peut-être suffit, mais un national, ce n’est pas mal non plus (rires) sauf pour le budget ! J’ai déjà 6 rallyes cette année avec ma C2, mais là on change d’auto et j’ai vraiment hâte de la découvrir ! La 208 est une voiture de course de toute nouvelle génération, qu’une excellente réputation précède. Ça va vraiment nous changer ! Il faut que l’on engrange du kilomètre et de l’expérience avec la voiture, que l’on soit en phase le plus possible. Le profil du rallye doit ressembler un peu à la Corse, et notre objectif est d’apprendre au maximum de manière à arriver sur l’Ile de Beauté dans les meilleures conditions… »

… mais aussi de Clio R3 !

Grosse présence aussi des Clio R3, aux mains de pilotes locaux du Team, qui auront fort à faire dans la catégorie… Ainsi Daniel Nicolas, Vincent Romeuf, Laurent Leygue (Clio R3) et Michel Abinal (Clio R3T), tous rapides et qui vont en découdre. Mais il faudra aussi compter avec des pilotes venant d’autres ligues avec des autos suivies par Chazel Technologie Course, et qui ne vont pas faire le déplacement pour faire de la figuration. Pour ne citer qu’eux : Florent Joly et Benoît Bessière, tous deux sur Clio R3…

• Autre catégorie mais toujours sous l’étendard Chazel, Gérard Laurin et sa 207 S2000 seront également au départ ce dette épreuve. Gérard qui pour ce rallye sera copiloté par Eric Marquez, a comme objectif premier de prendre un maximum de plaisir avec cette auto magnifique et performante, chouchoutée dans les ateliers de Saint-Hippolyte…